Emplacement

La résidence DD724 donne sur le magnifique Rio Torreselle, à proximité de la collection Peggy Guggenheim, à Punta della Dogana et du plus important musée de Venise, les Gallerie dell’Accademia, au cœur de l’art, dans le calme et l’intimité de la Venise la plus chic…

Imprimer la carte avec les indications pour nous rejoindre

Comment nous rejoindre

Depuis l’aéroport Marco Polo

  • · Taxi fluvial jusqu’au Campo San Vio.
  • · Service public Alilaguna jusqu’à l’arrêt Zattere.
  • · Taxi ou bus jusqu’à Piazzale Roma.

Depuis la gare ferroviaire ou Piazzale Roma

Prenez le vaporetto n°1 ou 2 jusqu’à l’arrêt Accademia. Continuez en direction du musée Peggy Guggenheim, passez le Campo San Vio et continuez dans la Calle della Chiesa. Au bout, tournez à gauche dans le Ramo da Mura. Vous y trouverez la résidence Charming House DD724.

Réservation de taxi fluvial

Vous pouvez réserver un transfert privé (sur demande), à partir de 110 euros depuis l’aéroport (à partir de 140 euros avec un service d’hôtesse) et de 60 euros depuis la gare.


Les environs : Dorsoduro

Dorsoduro est l’un des six sestieri de Venise. Le nom « Dorsoduro » vient du fait que la zone était autrefois caractérisée par un sol stable (sol dur), moins paludéen que partout ailleurs dans Venise. La Charming House DD 724 se trouve dans ce sestiere, auquel elle doit son nom, l’acronyme de l’adresse. Elle est reliée à Saint-Marc par l’extraordinaire et unique pont de bois de l’Accademia (1933).

La partie occidentale est constituée de l’île Mendigola, qui fut la première à être colonisée quelques siècles avant que le Rialto ne devienne le centre vital de Venise.

Toutes les autres îles furent colonisées jusqu’à la bonification de la pointe de la Douane qui doit son nom au fait qu’elle abritait la Douane de Venise. Aujourd’hui, récemment restaurée par le grand architecte Tadao Ando, elle devenue, après son rachat par François Pinault, le plus important musée d’art contemporain de la ville avec la Collection Peggy Guggenheim, située dans le Palais Venier de Leoni où, pendant 30 ans, vécut l’excentrique héritière américaine Peggy Guggenheim.

italy-601784-thumb
h

Collection Peggy Guggenheim

Peggy laissa, à sa mort, une très importante collection dans laquelle sont représentés tous les mouvements artistiques du XXe siècle. Parmi les nombreux artistes Braque, Picasso, Kandinsky, Mirò, Max Ernst, époux de Peggy, avec de nombreuses œuvres, mais aussi Klee, Chagall, et beaucoup d’autres artistes importants. Des projets importants sont également présentés dans le célèbre jardin. Il faut ajouter à ces musées d’art moderne la Fondation Vedova sulle Zattere, récemment restaurée par Renzo Piano.

Le musée des Galeries de l’Accademia, en face du pont éponyme, est lui aussi un autre joyau de Dorsoduro. Il est aménagé dans l’ancien couvent et l’ancienne église Sainte-Marie de la Charité et abrite des chefs-d’œuvre à la valeur inestimable de Carpaccio, Bellini, Giorgione, Mantegna, Titien, Véronèse, Tintoret – pour n’en citer que quelques-uns : la collection de peintures vénitiennes et de la région Vénétie la plus riche au monde. Mais ce n’est pas tout. À deux pas de la Charming House DD 724 la collection Cini expose des œuvres prestigieuses d’artistes toscans dont Piero della Francesca.


L’art à Dorsoduro

Une visite de la Ca’ Rezzonico, musée du XVIIIe s. vénitien, est incontournable avec sa façade monumentale donnant sur le Grand Canal. L’église la plus intéressante est Santa Maria della Salute, un monolithe blanc de Baldassare Longhena, dont la sacristie renferme le tableau de Tintoret « Les Noces de Cana », sans oublier l’église des Gesuati et celle de San Sebastian, un écrin contenant les chefs-d’œuvre de Paolo Veronese.

L’art à Dorsoduro n’est pas simplement exposé dans les palais et dans les musées, mais se retrouve dans le millier de galeries d’art contemporain que l’on découvre en déambulant à pied à travers les rues, dans les boutiques d’antiquités et des boutiques de verre, et se mélange avec la vitalité de la jeunesse qui fréquente l’Université Ca’ Foscari dans les palais et les maisons du quartier.

Ce mélange d’art, d’histoire et de jeunesse rend le sestiere très vivant jour et nuit, lorsque les bars du quartier (bacari) s’animent à l’heure de l’apéritif pour les « spritz » et les « cicchetti » les plus bohèmes de la ville.

chiesa-salute-thumb
IMG_20160331_182117-thumb

Vivre Venise

Dans le quartier de Dorsoduro, ion trouve un large choix de restaurants fantastiques, d’auberges, de tavernes et de bars qui ont été sélectionnés par les Charming House DD724 et qui sont proposés de temps à autre aux clients selon leurs goûts et leurs préférences. La promenade le long des Zattere est également splendide car elle permet de profiter du panorama sur l’île de la Giudecca, de San Giorgio, jusqu’à l’ensemble du bassin de Saint-Marc. Ne manquez pas le Squero di San Trovaso voisin, le chantier de construction typique où ils sont fabriquées et réparées les célèbres gondoles et les petits bateaux de la tradition lagunaire de Venise ainsi que le bateau des fruits sur l’eau du Campo San Barnaba sous le Ponte dei Pugni, typique marché flottant vendant des fruits sur le canal.

Le shopping est également intéressant avec la Ca Macana pour les masques de carnaval, la boutique des sœurs Marina et Susanna Sent pour le verre contemporain, les fourches de Saverio Pasto ou si voulez être étonnés par des créations artistiques utiles allez chez Vetro et Arte.